Allocation pour les parents

Quelles conditions dois-je remplir ?

Etre parent d'un ou de plusieurs enfants de moins 12 ans et subir une perte de gain due au fait de devoir garder les enfants qui ne peuvent plus être gardés selon le mode habituel.

Le besoin de prise en charge doit être causé par les mesures destinées à lutter contre le coronavirus, par exemple la fermeture des écoles, des écoles maternelles, des crèches ou lorsque la garde est rendue impossible car la personne qui l'assumait est placée en quarantaine par un médecin ou une autorité. Si votre enfant est lui-même placé en quarantaine, vous avez droit à une allocation si vous êtes obligé d'interrompre votre activité lucrative pour le garder. Si toutefois la garde peut être assurée, en remplacement, par votre partenaire ou par une autre personne, l’allocation n’est pas nécessaire.

Si vous choisissez de retirer votre enfant d’un service de garde externe (par ex. crèche) alors même que ce service est toujours ouvert, vous n'avez pas droit à l’allocation.

Etant donné que les personnes vulnérables ne font plus l'objet de mesures particulières, vous n'avez pas droit à l'allocation si la personne qui garde habituellement votre enfant appartient au groupe des personnes vulnérables (comme par exemple les grands-parents).

Le père ou la mère peuvent avoir droit à l'allocation, si les deux parents remplissent les conditions d’octroi, une seule indemnité est versée par jour de travail, car la garde des enfants peut être assurée par un seul des parents.

 

Quand le droit à l’allocation prend-il naissance ?

Vous pouvez faire valoir votre droit à partir du quatrième jour où toutes les conditions d’octroi sont remplies.

Si votre employeur continue de verser votre salaire, l’allocation peut lui être payée directement par la caisse de compensation.